Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

première fois

18/01/18
Première nuit en mer.
Le départ de Mindelo a eu lieu à 10h comme prévu. A peine sortis du port
nous sommes cueillis par un vent de force 6 et une méchante houle de
travers. Ce sera machine à laver en mode essorage pendant quelques heures
! Le vent est variable, montant parfois à force 8 ( 30 nœuds ). Tubalcain,
sous génois arisé surfe à 9 nœuds sur le fond.Une fois passé le couloir
entre Mindelo et Santo Antao le vent se calme, un peu trop parfois(!)
A la nuit il s'établit et nous permet de maintenir une moyenne de 6
noeuds.
Mais la houle est toujours présente : Difficile de dormir dans ces
conditions, chacun a son petit truc pour se caler du mieux qu'il
peut...mais la nuit est claire- un peu fraîche toutefois- et les étoiles
sont bien visibles.La fin de nuit sera plus calme.

19/01/18
Première prise !
Le génois est tangonné,Tubalcain est équilibré, l'équipage vaque à ses
occupations : toilette, lecture, musique...
Tout le monde sur le pont, ça mord !
une belle petite dorade coryphène d'environ 3 kg qui fera nos délices ce soir !
UN beau travail d'équipe :
Domi a mis la ligne à l'eau
Françoise a repéré la touche
Jean-Paul et Jean-Yves ont remonté la ligne
Domi a versé une rasade de pastis dans les ouïes de la bête
Françoise a pris des photos
JiPi a éviscéré le poisson
Jean-Yves a levé les filets.
Et tout le monde s'est régalé :
petit porto pour fêter la belle prise
poisson mariné au citron avec un filet d'huile d'olive en entrée
filet de dorade au beurre accompagné de son riz cuisiné par JY
salade de fruits frais

Première fois que JY et Domi mangent de la dorade coryphène

... il faudra attendre un peu pour les photos.

l'équipage se porte bien et garde le moral

Commentaires

  • coucou les marins ! sommes de retour en Vendée et pouvons enfin vous suivre sur l'ordinateur. Cela ne nous étonne pas que vous soyez secoués ! A Paris comme ici, c'était "temps pourri" avec grand vent. avons fait l'autoroute sous une pluie battante et constante et rafales de vent ... et ça continue ! Encore 2 autres pins écimés. pas possible pour Jean-Mi de s'en occuper tellement il pleut et le risque se se prendre un arbre sur la tête. On a déjà eu les giboulées de mars. Néanmoins, les camélias commencent à s'ouvrir ainsi que les mimosas. Mais tout bourgeonne.
    profitez bien de votre traversée. bises

  • Frère de Domi

  • Frère de Domi

  • Frère de Domi

  • Frère de Domi

Les commentaires sont fermés.