Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • XXXVI. Le réveil de Tutu

    L'équipage de Tutu vient de se réveiller après une nuit sans pb et sans
    manœuvre ainsi chacun a pu dormir au moins 6h. Le petit-déjeuner est déjà
    pris sauf Françoise qui le termine car compte-tenu de la houle nous le
    prenons debout dans l'évier les uns après les autres.
    Il fait déjà chaud, 28° à l'intérieur et l'eau est à 27.2°. Comme tous les
    matins les nuages se dissipent avec le soleil et nous devrions avoir une
    belle journée.
    Notre lock nous indique que nous avons déjà parcouru 1575 miles et il nous
    reste 476 miles pour atteindre Bridgetown dans l'île de Barbados. Cette
    précision très mathématique est contesté par "une" membre de l'équipage
    qui dit : "a plus ou moins epsilon"
    L'équipage garde le moral et vous embrasse

  • XXXIV. L'énergie à bord

    La première c'est Eole qui la fournit, par l'intermédiaire des voiles.
    C'est l'ENERGIE à l'état pur, celle sans laquelle la voile n'a pas de
    sens.
    Mais sur nos navires modernes, une foule d'appareils énergivores
    nécessitent la présence de la fée Électricité.
    elle est fournie par
    L'éolienne, appelée aussi "le ventilateur" (tourne beaucoup mais ne
    fournit pas grand chose !)
    Le panneau solaire, le seul qui fait ses nuits complètes !
    L'hydrogénérateur,surnommé "Arthur" car il assure (10 à 20 Ampères en
    fonction de la vitesse). Grâce à lui on étale les besoins même la nuit.
    et enfin, dernier recours - mais pas des moindres - indispensable
    notamment pour dessaler l'eau, le moteur.
    Et pour l'équipage me direz-vous ?
    L'énergie vient :
    de notre plaisir à être là ensemble au milieu de l'océan, à la poursuite
    d'un rêve...
    des excellents repas que chacun concocte selon ses envies... et les
    ressources de la cambuse.
    et enfin, du PASTIS qui permet de fêter dignement des petits évènements
    qui jalonnent la vie à bord : les premiers 100 milles, les premiers 500
    milles, une bonne pêche, etc.

    l'équipage est plein d'énergie et garde le moral !